Proposer les paiements électroniques : est-ce rentable ou non ?

Offrir aux consommateurs la possibilité d’effectuer des paiements électroniques est fortement recommandé depuis plusieurs années… et en pleine période de crise, ce conseil devient progressivement une obligation. Toutefois, les commerçants considèrent que cette situation est plutôt sombre compte tenu des coûts de transaction élevés associés à un paiement électronique.

Mais est-il vraiment justifié d’être aussi pessimiste sur l’avenir des paiements électroniques ? Dans l’article ci-dessous, nous essayons de répondre à cette question.

💸 Bénéficiez des frais des transaction les plus bas 💸

De nombreux commerçants sont encore coincés dans de vieux schémas de tarification onéreux. Mais les coûts des paiements électroniques ont nettement diminué. De plus, chaque fournisseur de terminaux de paiement applique des tarifs différents, et vous pouvez également négocier.

Demandez ici des devis gratuits sur mesure, comparez sans engagement et économisez jusqu’à 30 %.

👉 Demander des devis gratuits

L’essor des paiements électroniques

Depuis le début de la crise sanitaire, le nombre de paiements électroniques a énormément augmenté dans notre pays. Les consommateurs trouvent beaucoup plus sûr de payer immédiatement par carte plutôt que de remettre de l’argent liquide. Toutefois, cela ne convient pas toujours au commerçant qui doit payer des frais de transaction pour chaque paiement électronique effectué par le client.

Ces coûts de transaction sont si élevés que certains commerçants ne proposent même plus l’option de paiement électronique : « Avec les paiements électroniques, je vends à perte », déclare un commerçant de journaux. « Sur mon bénéfice annuel, je verse 16% à Bancontact. Si un client paie une carte à gratter de 10 cents avec sa carte bancaire, mes frais de transaction sont plus élevés que le prix du billet ».

Cependant, les coûts de transaction pour les paiements électroniques ne sont pas fixes et peuvent être négociés avec chaque fournisseur. Lieven Cloots de l’UNIZO le confirme : « Les détaillants sont toujours coincés dans les anciens modèles tarifaires, alors que les coûts de transaction ont en fait diminué. Rendre obligatoire le paiement électronique pour les commerçants n’est certainement pas une mauvaise idée, même si cela doit être fait de manière plus efficace. ”

Paiement électronique

La polyvalence du paiement électronique

Les paiements électroniques offrent donc des possibilités qui peuvent être avantageuses tant pour le consommateur que pour le commerçant.

Bien sûr, il y a le terminal de paiement classique avec lequel le consommateur peut payer avec sa carte bancaire ou même sans contact. Depuis quelques années, vous avez également la possibilité de payer facilement avec le smartphone.

Grâce à l’application Payconiq de Bancontact, vous pouvez, en scannant un QR code, effectuer vos paiements rapidement et facilement. Le grand avantage de ce système est que les paiements et les coûts de transaction pour le commerçant sont jusqu’à moitié moins chers que les paiements par carte bancaire.

Rendre les paiements électroniques possibles avec un terminal de paiement

Les coûts de transaction des paiements électroniques sont une épine dans le pied de nombreux commerçants depuis des années. Il est important que les commerçants et les consommateurs puissent bénéficier des avantages des paiements électroniques. Le paiement par smartphone est déjà une solution possible, mais elle peut ne pas convenir à tous les commerçants.

Nous vous recommandons donc de demander conseil à plusieurs fournisseurs. Qu’il s’agisse d’un terminal de comptoir, d’un terminal mobile ou d’un terminal de paiement via un smartphone, nos fournisseurs vous conseilleront et vous assisteront. N’hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous et vous serez contacté dans les 48 heures !

Devis gratuits et rapides
Sans engagement et obligation
Professionnels agréés